Charles de Foucauld Amitiés croisées

Un nouveau regard sur Charles de Foucauld pour le centième anniversaire de sa mort

Auteur Auteur : sous la coordination de Josette Fournier
Nombre de pages Nombre de pages : 260 pages
Dimensions Dimensions : 160 x 240 mm


Ref boutique : 8637899538763

20,00 € TTC
Ajouter à la liste d'envies

    Le texte "Charles de Foucauld Amitiés croisées"

    Actes d’une journée d’études organisée par l’Université Catholique de l’Ouest d’Angers, cet ouvrage collectif pose un regard neuf sur Charles de Foucauld, à travers sa formation.
    Appelé vicomte Charles de Foucauld, Père de Foucauld ou frère Charles de Jésus, il inspire aujourd’hui la vie de nombreuses personnes ; il a été béatifié par l’Église catholique en 2005. Nous commémorons en 2016 le centième anniversaire de sa mort à Tamanrasset (Algérie).
    Charles de Foucauld fut successivement officier de cavalerie, géographe explorateur du Maroc, prêtre hôte des Touaregs musulmans du Hoggar et auteur de travaux ethnolinguistiques universellement reconnus sur ce peuple du Sahara algérien.
    En 1878-1879, après Saint-Cyr, il achevait sa formation d’officier à l’Ecole de cavalerie de Saumur.
    C’est aux cartes du comte Henry de Castries que Foucauld eut recours pour préparer son voyage d’exploration du sud marocain et à ses talents de cartographe, lorsqu’il eut à rendre compte de son itinéraire. C’est à lui qu’il confiera les prémices de son retour à la foi catholique. Islamologue, historien du Maroc, conseiller général de Maine-et-Loire pendant plusieurs décennies, Henry de Castries était le gendre du général Lamoricière et résidait une grande partie de l’année en Anjou au Chillon dans le Louroux-Béconnais. La correspondance de Foucauld qu’il avait fidèlement conservée fut la première éditée en 1938.
    C’est René Bazin, académicien, angevin, auteur d’une biographie de Foucauld maintes fois rééditée, de 1921 à 2002, qui a fait connaître Charles de Foucauld et lui a suscité un grand nombre de disciples. Ludovic Girault, père blanc, l’un des premiers missionnaires de l’Ouganda, condisciple angevin de Bazin, a eu un rôle majeur dans la décision et la documentation de l’écrivain.
    Une association de prêtres diocésains s’inspirant de la spiritualité de Charles de Foucauld s’est constituée au début des années 1950 ; Guy Riobé, prêtre du diocèse d’Angers et futur évêque d’Orléans, fut l’un de ses initiateurs et son premier secrétaire général. A cette fonction il a contribué à forger l’originalité de cette branche sacerdotale dans la postérité multiforme de Charles de Foucauld.