À propos

Saint-Léger productions, est une maison d’édition de livres et d’audiolivres de spiritualité chrétienne dont le projet éditorial classique sur papier développe six collections d’audiolivres à destination des chrétiens.

À destination des prêtres qui roulent de plus en plus en voiture, des religieux en monastères, des professionnel de la conduite, des jeunes, des malades en hôpitaux, des personnes en maison de retraite, des mal ou non voyants, des bibliothèques, des CDI, des établissements catholiques, des vacanciers qui veulent rouler ou se reposer intelligemment, l’audiolivre chrétien nous semble une des solutions permettant de connaître un texte dont nous ne trouvons pas le temps de lire la version papier.

Les gentils du parvis pourraient aussi être moins rebutés de commencer à découvrir le christianisme de cette façon… Les indexations courtes de nos audiolivres – 42 plages par exemple dans le tome I de Jésus de Nazareth de Benoît XVI – facilitent le repérage de l'endroit où l'on a arrêté son écoute, permet d’envisager des rendez-vous quotidiens, comme au bon temps des feuilletons, et pourquoi pas d’en débattre ensuite.

Rappelons qu'en France – où 80 % de la population se concentre sur 20 % du territoire – les citadins vivent une bonne partie de leur temps dans les transports, portent des oreillettes reliées à des lecteurs très adaptés à l’audiolivre, sans parler de celles et ceux qui passent du temps occupées à des tâches domestiques mais l'esprit libre qui, ainsi, peuvent s'offrir un complément de culture chrétienne.

Afin de rendre agréable l’écoute des audiolivres, Saint-Léger productions emploie régulièrement des comédiens professionnels et de foi afin de restituer les subtilités du texte et en transmettre toute l'intelligence.

Quand nous sortons de l'exposé d'un brillant conférencier n'en sortons nous pas avec l'idée d'avoir tout compris? C'est la même chose avec un audiolivre. En effet, entendre un audiolivre nous rapproche de la lecture, pas de la télévision. C'est notre imagination qui a travaillé comme lors de la lecture d'un livre papier. Rien de passif. Et puis le soir, après une journée de travail sur l'écran qui a encore le courage d’utiliser ses yeux ?