Naître ou ne pas être

Naître ou ne pas être

La dictature de nos libertés et la faillite de nos solidarités

Auteur Auteur : Philippe de Cathelineau
Nombre de pages Nombre de pages : 220 pages
Dimensions Dimensions : 140 x 210 mm


Ref boutique : 8637907435851

20,00 € TTC
Ajouter à la liste d'envies
Ref : SLPl5
ISBN : 978-2-36452-002-8
Disponibilité : En stock

    Le texte "Naître ou ne pas être"


    Le texte
    « Existe-t-il une instance humaine, existe-t-il un parlement, qui ait le droit de légaliser le meurtre d'un être humain innocent et sans défense, qui ait le droit de dire : "Il est permis de tuer", et pour finir : "Il faut tuer", là où il faut au contraire protéger et aider la vie au maximum?
    Quand une société ne reconnaît pas que toute autorité vient de Dieu, l’accumulation des maux qui la traversent engendre ce que le bienheureux Jean- Paul II appelait « les structures de péché ». Ainsi, ces dernières, finissant par envahir tout l’espace public, anesthésient les consciences et contraignent des personnes à des comportements mortifères.
    Le consensus démocratique n’a pas l’apanage de la vérité et de la justice. En ce sens, la légitimité du politique découle de son respect de la loi naturelle, de cet ordre voulu par Dieu, inscrit au plus profond de la création. Comme l’écrit saint Thomas d’Aquin : "Une loi contraire à la raison est plus une violence qu’une loi".
    Et Benoît XVI ajoute : "Le droit humain fondamental, le présupposé pour tous les autres droits, est le droit à la vie elle-même. Ceci vaut pour la vie, de la conception à sa fin naturelle. En conséquence, l’avortement ne peut être un droit humain – il est son contraire".
    Lever les tabous et autres censures au sujet du crime le plus abominable, n’est pas le moindre des exercices ! On saura gré au Docteur Philippe de Cathelineau d’aborder la question de l’avortement avec un immense respect des personnes, sans omettre l’audace du témoignage rendu à la vérité. Son expérience personnelle, associée à celle de son épouse, et sa réflexion de fond s’entremêlent ici sans se nuire. »
    Extrait de la préface de monseigneur Aillet
    Évêque de Bayonne, Lescar et Oloron
    L'auteur
    – Né à Paris, en 1949, il est marié et père de huit enfants.
    – diplômé de la Faculté de médecine de Paris (Chu Necker-Enfants Malades), spécialisé en médecine aéronautique et spatiale, en acupuncture et en homéopathie, il exerce la médecine générale depuis trente-cinq ans.
    – titulaire du diplôme d’accompagnateur des groupes d’accompagnement post-avortement délivré par l’IIPLCARR (Institut International pour l’étude et la guérison des pertes d’enfant à naître et des enfants victimes d’abus), il a particulièrement approfondi les conséquences psychologiques, personnelles, familiales et sociales de l’avortement.
    – Écrivain, il est l’auteur de plusieurs romans, essais et pièces de théâtre, dont Les lendemains douloureux de l’avortement, paru en 2003.
    – Il a donné de nombreuses conférences sur ce sujet, en France et à l’étranger (à l’université du Latran, en 2008).
    – Il a enseigné dans le master 2 de bioéthique de l’IPLh et de la Fondation Jérôme Lejeune. – Il a en outre présidé diverses associations (Association départementale du bicentenaire de la Vendée angevine, Splendeur de la Vie, Amnestia).