Littérature russe et christianisme

Littérature russe et christianisme

Des clefs d’entrée dans le génie de l’ « âme russe », à travers ses grandes figures littéraires et ses grands textes

Auteur Auteur : Yohan Picquart
Nombre de pages Nombre de pages : 200 pages
Dimensions Dimensions : 130 x 210 mm


Ref boutique : 8637892395339

18,00 € TTC
Ajouter à la liste d'envies
Ref : SLPl699
ISBN : 9782364528772
Disponibilité : En stock

    Le texte "Littérature russe et christianisme"

    Le texte
    Quand on parle de la Russie, nous pensons spontanément aux tristes évènements du vingtième siècle, déclenchés par un régime totalitaire qui a ensanglanté le monde de ses folles idéologies. Nous pensons plus récemment aux oligarques, et à un régime politique devenu chaque jour davantage autoritaire et belliciste. On n’évoque pas suffisamment, si ce n’est dans quelques cercles universitaires, la richesse culturelle et littéraire inouïe dont ce pays est porteur.
    La question de Dieu, et plus largement la question religieuse, y est omniprésente. Rappelons que dès le début, le rôle de la religion, en particulier de l’orthodoxie, fut fondamental dans la construction de la culture russe. La conversion et l’évangélisation du pays, devenu orthodoxe au Xe siècle fut concomitante la naissance de la culture écrite. Les premiers textes traduits en vieux-slavon furent les textes bibliques. Dès son apparition en Russie, la littérature fut donc essentiellement religieuse et est longtemps demeurée imprégnée d’une profonde aspiration spirituelle.
    Si cette dimension a été un temps mise de côté par les crises occidentalistes nées des grandes réformes de Pierre le Grand, par le drame soviétique du XXe siècle puis par une certaine crise moderniste plus contemporaine, spiritualité et littérature sont , d’un point de vue historique, intrinsèquement liés dans le pays. Mais qu’y a-t-il de commun entre le Dieu de Tolstoï et celui de Dostoïevski ? Entre les aspirations à une paisible sainteté du « récit d’un pèlerin russe » et les oscillations tourmentées de Nikola Gogol ? Entre le spiritualisme d’un Maxime Gorki et l’engagement humaniste d’un Soljenitsyne ?
    L’objet de cet ouvrage, sans prétendre à l’exhaustivité, est de proposer des clef d’entrée dans le génie de l’« âme russe », à travers quelques unes de ses grandes figures littéraires.
    L' auteur
    Yohan Picquart, enseignant et écrivain, a publié de nombreux ouvrages consacrés aux questions spirituelles et religieuses. Diplômé en littérature et en théologie, il réside actuellement dans le Nord de la France