L’été du pardon Lettres à mon père

Est-il possible de se réconcilier avec ses proches après leur mort ?

Auteur Auteur : Marie-Camille Carton de Wiart
Nombre de pages Nombre de pages : 110 pages
Dimensions Dimensions : 140 x 170 mm


Ref boutique : 8637892034891

14,00 € TTC
Ajouter à la liste d'envies
Ref : SLPl703
ISBN : 9782364528970
Disponibilité : En stock

    Le texte "L’été du pardon Lettres à mon père"

    Le texte
    Suite à un accident arrivé peu avant l’été, l’auteure réalise que les projets de vacances élaborés avec son époux ne pourront avoir lieu. Comment occuper l’été alors qu’ils voyagent toujours durant cette saison ?
    Lui vient l’idée de rechercher, par l’écriture, la raison d’un ressentiment tenace vis -à -vis de son père décédé d’une embolie vingt ans auparavant : sans un « au revoir »... Elle entreprend alors de lui écrire. Il en résulte douze lettres, datées du premier au dernier jour de l’été. C’est l’occasion de retracer l’histoire de leur relation et de la vie de ce père : qui était -il finalement ? Mais surtout, après une série d’hypothèses posées durant ces jours de correspondance d’ici- bas vers l’au -delà, elle retrouve la racine du ressentiment dans un événement intense de l’enfance. Le livre se termine par une réflexion sur la vérité et le pardon à la lumière de l’Évangile, pour tenter de répondre à la question : « Est- il po ssible de se réconcilier avec ses proches alors qu’ils sont morts ? »
    L' auteur
    Marie- Camille Carton de Wiart est psychopédagogue. Née en France en 1951 elle habite la Belgique. Après une formation en communications (IHECS), elle a obtenu une maîtrise en éducation à l’Université de Montréal puis une licence en sciences de l’éducation à l’UCLouvain. Elle a enseigné la psychologie et la pédagogie à de futurs instituteurs, puis s’est spécialisée dans l’écoute de personnes endeuillées après avoir découvert l’approche de Jean Monbourquette au Québec, et approfondi sa formation en psychologie à l’UCLouvain. Elle a donné des conférences et des formations jusqu’en 2022 pour transmettre sa pratique dans le domaine du deuil. Elle est l’auteur de Vivre sans l’autre chez le même éditeur.