De la coexistence à l’alliance fraternelle Jalons sur l'évolution juridique et historique des rapports entre Bénédictins et Bénédictines

Le récit d'une découverte mutuelle entre moniales et sœurs de l'Ordre de saint Benoit entre 1966 et 2009

Auteur Auteur : Sœur Scholastika Haering
Nombre de pages Nombre de pages : 500 pages
Dimensions Dimensions : 153 x 240 mm


Ref boutique : 8637909008715

26,00 € TTC
Ajouter à la liste d'envies
Ref : SLPl669
ISBN : 9782364528369
Disponibilité : En stock

    Le texte "De la coexistence à l’alliance fraternelle Jalons sur l'évolution juridique et historique des rapports entre Bénédictins et Bénédictines"

    Le texte
    "De la coexistence fraternelle à l'alliance fraternelle", voici le récit d'une découverte mutuelle entre moniales et soeurs de l'Ordre de saint Benoit, entre 1966 et 2009. "Cela ne fait aucun doute : les structures reflètent les valeurs qu'elles portent." Telle est la devise qui charpente la thèse de Sr Scholastika Häring. Même si ce travail est un peu technique par certains aspects concernant le Droit canonique, c'est un récit vivant qui relate la transition peineuse, parfois même épineuse, qui conduisit les Bénédictins et Bénédictines d'une coexistence nécessaire a minima à une collaboration, et même à une communion, toujours en travail de construction. D'ailleurs la Communio Internationalis Benedictinarum ou CIB est actuellement en train de bâtir la structure la plus adaptée pour les décennies qui viennent. Les soeurs et les moniales Bénédictines ont appris à s'estimer, à s'aimer, à travailler ensemble pour leur bien et celui de toute l'Eglise. Quant aux Bénédictins, ils ont ouvert les yeux sur la branche féminine de leur Ordre et en ont goûté tout le bénéfice. Ce livre rend hommage à des personnalités hors pair qui ont oeuvré pour aboutir à cette collaboration fructueuse.
    L' auteur
    Soeur Scholastika Haering est Bénédictine à l'Abbaye de Dinklage en Allemagne. Née en 1968 à Offenbach, jolie ville sur le Rhin. Elle fit des études d'histoire et de théologie, tant en Allemagne (Francfort sur le Main) qu'en Belgique (Gent).
    Elle est entrée à Dinklage en 1998. Entre 2002 et 2004 elle a fait des études de Droit canonique à l'Université Grégorienne de Rome. Elle travailla ensuite au service du Diocèse de Münster, mettant au service de l'Eglise ses compétences de canoniste. En 2015 elle a courageusement repris ses études de Droit canonique pour décrocher un Doctorat en Théologie à l'Université philosophique et théologique de Vallendar, au Nord de l'Allemagne. Le sujet de sa thèse de Doctorat était précisément celui que vous allez découvrir dans cet ouvrage.
    Tout en poursuivant son travail au service du Diocèse de Münster comme canoniste, elle donne des cours de Droit canon à Vallendar. Son rôle auprès des communauté monastiques féminines est extrêmement précieux. Elle a aidé la naissance de la nouvelle Congrégation européenne née pour donner suite à l'Instruction sur la vie contemplative féminine pour l'application de la Constitution "Vultum Dei quaerere" du 15 mai 2018. Actuellement elle aide la CIB à trouver sa voie vers une évolution plus large au service des Bénédictines.